Coupe Emily Moulton
Article mis en ligne le 4 avril 2018

par Jan Legallet

Coupe Emily Moulton

Samedi 31 Mars.
Nous quittons le port à 9h, par un temps gris et froid, en compagnie de 4 autres bateaux granvillais.
Le départ est à la bouée Grande Bunouze ; à 12 milles du port, où nous devons rejoindre les malouins pour une 1ère manche vers Jersey. Le vent d’O-SO dans le nez nous retarde et le départ ne sera donné qu’à 11h30 au lieu de 11h, heure prévue.
11 bateaux sont inscrits, la course est en IRC, système qui ne nous est guère favorable. La météo est mauvaise.
Deux bateaux granvillais, bien qu’arrivés sur zone, préfèrent renoncer (équipage malade).
Bon départ, bord de bon plein jusqu’aux Sauvages que nous virons 4ème, proches des 3 premiers.
Un bord de spi asymétrique vers la NE Minquiers, mais le spi tarde à monter (problème de sac), le JPK 10.10 nous passe et le Sprint 108 se rapproche. La poulie de spi casse à 1 mille de la bouée, le génois ne veut pas se dérouler, et nous devons affaler le spi, ranger un peu puis dérouler, le JPK et le X40 nous prennent 3 minutes et le Sprint est dans le tableau arrière.
Il reste 12 milles de louvoyage pour rallier l’arrivée. Il y a 20 nœuds de vent, il pleut et il y a des rafales à 30, voire 35 nœuds qui compliquent considérablement les choses.Nous prenons 2 ris, mais l’installation du foc de brise, mal préparé, ne peut se faire et nous poursuivons ainsi, très surtoilés dans les rafales, et nous contrôlons le Sprint. Nous terminons 5ème en réel et en compensé, résultat bien décevant, mais logique au vu de nos erreurs.
Dimanche 1er Avril.
Le temps est gris clair, froid, et avec du vent faible. Le départ est donné à 9h30, dans 7 nœuds de vent d’ouest. La bouée, NO Minquiers, est à 12 milles au SO. Nous avançons plutôt mieux que prévu, le vent refuse et nous voilà au louvoyage dans 10 nœuds de vent. Nous virons à la refusante et ça marche bien, mais le vent tombe et refuse à la bouée, nous obligeant à un petit contrebord avec le courant très défavorable et nos adversaires nous mettent 400 mètres.
Le comité de course annonce une réduction de parcours à la bouée suivante, la SO Minquiers qui est à 5,4 milles au Sud. Le vent est S-SO 5 à 7 nœuds et nous avons le courant dans le nez. Nos adversaires tirent des bords alors que nous allons à fond à gauche car le vent doit tourner à gauche et il y a moins de courant sur les hauts fonds des Minquiers.
Le vent refusant, nous virons et allons vers la bouée en débridant même légèrement dans le vent qui adonne.
La ligne, très mal mouillée, avantage nos adversaires, mais la saute de vent nous avantage et nous terminons 5ème en réel, et 4ème en compensé (nous aurions largement gagné avec une ligne raisonnable), mais nous sommes très contents de notre journée . Nous terminons 3ème au général sur 9, et 2ème dans notre classe (IRC2) sur 6. C’est correct.

Les résultats sur le site de la SNBSM

qrcode:https://karibario6.spipfactory.fr/Coupe-Emily-Moulton

Dans la même rubrique