Le Tour du Finistère 2018

Le compte rendu du Tour du Finistère 2018 de « Manche Fibre-Künkel Palettes-Axécom » par Jan legallet.

Article mis en ligne le 4 septembre 2018

par Jan Legallet

Le Tour du Finistère 2018 de « Manche Fibre-Künkel Palettes-Axécom ».

Nous sommes 91 bateaux inscrits répartis en 4 classes. La nôtre est la plus difficile avec 23 inscrits, avec une douzaine de bateaux qui ont des ambitions : nous bien sûr (s’il y a un peu de vent), « Delta Voiles », un Sun Fast 3200, « Atrox », un X332 qui a gagné l’année dernière, « Riwanon III », un autre X332 qui gagne beaucoup, « CDV29 », un Delher 33 Cruising, le plus rapide de la classe dans le petit temps et qui a le plus petit rating de notre classe (nous lui rendons 2’45s par heure), « Matamouf of Recoucou », le bateau qui a servi d’essai pour finaliser le JPK 9,60, mais son rating a augmenté depuis sa victoire en 2014, « Cartoon II », un Figaro 1 qui nous a battus en 2017, les suivants sont capables de coups, mais manquent de régularité : « Jackals », un J92 qui va fort au portant, « Kookaburra » et « Santé Bois », 2 JPK 9,60 qui peuvent bien faire, « Dunamis », encore un X332 moins régulier que les 2 autres, « Walli », un First Class 10 que nous connaissons bien car il régatait à Granville jusqu’à l’an dernier, il est redoutable au portant car il est jaugé avec un très grand spi,

Lundi 30 Juillet. 1ère étape : Roscoff-Aberwrac’h.
10H25. Beau temps, vent O-SO 13 à 18 nœuds. Départ au bon plein. Nous partons 100 m sous le vent des autres qui sont tassés à la bouée et qui se loffent. En tête à Astan après un mille, nous loffons vers l’île de Batz, puis louvoyage dès le Nord de Batz, nous larguons nos adversaires sauf « Delta Voiles ». Nous sommes ensemble à la bouée Toulcoz après 8 milles de louvoyage et 100 m derrière lui 12 milles plus loin, à la bouée Libanter où nous envoyons le spi asymétrique pour rentrer dans l’aber, pendant que notre adversaire,avec son grand spi, part au lof plusieurs fois et affale, nous cassons le bout de hale-bas de bôme, mais c’est vite réparé. A 50 m derrière lui à la dernière bouée du parcours, la Croix, nous affalons le spi mais la drisse coince et nous mettons plusieurs minutes à en venir à bout, (pb de poulie que nous changerons à l’étape). Il a repris ses 100m mais il nous rend 21s par heure et nous le battons de 23s en compensé après 4 h 45 de course (et même meilleur temps compensé toutes classes). 1.« Manche Fibre- Künkel Palettes-Axécom » 2.« Delta Voiles »
3. « Atrox » 4. « Riwanon » 5. « CDV29 » 6. »Jackals » 7. « Matamouf » ….... le décor est planté.

Mardi 31 Juillet. 2ème étape : Aberwrac’h-Aber Ildut.
10H25. Beau temps, vent SO 10 nœuds. Départ au bon plein. Nous partons comme d’habitude dégagés sous le vent. En tête à la Basse de la Croix après un mille, et à Libanter, 1,5 mille après. Louvoyage, à la lutte avec « Delta Voiles », « Atrox », « Riwanon » et « Matamouf », gros clapot du côté de la bouée Basse Paupian où nous souffrons beaucoup.
« Atrox » est en tête avec « Matamouf » 10 milles plus loin, à la bouée La Luronne, que nous virons 4ème, entre « Delta Voiles » et « Riwanon ».
4 milles de spi serré vers la bouée St Paul, puis un mille de louvoyage vers la bouée Les Pourceaux. Rien ne change dans les 6 derniers milles sous spi vers la bouée Valbelle puis vers l’arrivée. Nous sommes 4ème en réel, mais en compensé, « Atrox » gagne devant 2, « Riwanon », 3,« Matamouf », 4, « CDV29 », 5, »Cartoon », 6, « Delta Voiles » et 7, « Manche Fibre-Künkel Palettes-Axécom ». Nous sommes 3ème au général.

Mercredi 1er Août. 3ème étape : Aber Ildut-Camaret.
10H25. Beau temps. Vent S-SO 10 nœuds . Départ à la bouée, mais derrière « Atrox » et « Delta Voiles ».Le courant est portant, assez fort. Nous virons Valbelle 3ème, et nous partons à gauche jusqu’au bord du chenal. Quand nous revenons à droite, nous croisons 100 m devant « Atrox » mais nous sommes toujours derrière « Delta Voiles » qui est resté avec nous. A la Grande Vignotière, tourelle au milieu du chenal du Four, nous repartons à gauche et c’est cette fois, très mauvais malgré ce que promettaient les cartes de courant car au retour, nous croisons 200 m derrière « Atrox », et « Riwanon » qui était loin est revenu.
A la tourelle des Vieux Moines, sortie du Four, le vent mollit et le clapot nous fait très mal jusqu’à la bouée Basse Royale que « Riwanon » passe en tête devant « Atrox », « Delta Voiles » et nous. 4 milles de près vitesse jusqu’à la Basse du Lys, pendant lesquels nous nous faisons passer par « Dunamis », « CDV29 », « Matamouf », « Chackals ». Nous traînons des algues et ne réussissons pas à nous en défaire. L’arrivée n’étant qu’à 4,5 milles, je ne me décide pas à faire une marche arrière.....funeste erreur car ce dernier bord sous spi sur la panne dure longtemps et nous perdons des places jusqu’à l’arrivée. 1. « Riwanon » 2. « Dunamis » 3. « Atrox » 4. « CDV29 » 5. « Delta Voiles » 6. « Matamouf » 7. « Jackals » 8. « Cartoon » 9. « Walli » 10.KooKaburra » 11 . « Manche Fibre-Künkel Palettes-Axécom ». Nous voilà 5ème au général avec peu de chances de raccrocher le podium vu la météo annoncée.

Jeudi 2 Août. 4ème étape : Camaret-Douarnenez.
10h. Beau temps, pas de vent. Pavillon L sur le bateau comité : suivez-moi. Moteur jusqu’après les Tas de Pois puis attente du vent.
13h. Vent NO 8 à 10 nœuds. Départ milieu de ligne, mais c’était meilleur à la bouée. Nous virons 5ème à la bouée de dégagement derrière « Delta Voiles », « Kookaburra », « Atrox » et « Riwanon ».
Spi tribord amures pendant les 10,5 milles qui nous séparent de la bouée Jaune du Raz. Nous passons les deux X332. « Atrox » nous suce la roue à une longueur pendant un quart d’heure puis loffe pour contrôler « Riwanon » au vent. A la bouée, nous sommes gênés par les 4 ou 5 premiers de la classe partie avant et que nous rattrapons, mais les 2 X332 doivent abattre et ça leur coûte cher. « Delta Voiles » passe avec plus de facilité et nous largue sur ce passage. Affalage du spi, empannage et bon plein bâbord amures vers la Pierre Profonde, un gros caillou au fond de la baie de Morgat, à 10 milles. Le vent a fraîchi 13 à 15 nœuds. Nous doublons « Kookaburra » et envoyons le spi asymétrique. Ca fraîchit encore, 17 à 18 nœuds et ça adonne un peu. « Delta Voiles » devant au vent envoie son spi. Il devrait se faire déventer par la falaise du cap de la Chèvre, mais …..non et il nous largue . Nous envoyons le grand spi à 1,5 mille du caillou, un peu trop tard, trop d’hésitation.... Empannage médiocre à la Pierre Profonde puis 8 milles de spi à 120° du vent vers l’arrivée à Douarnenez. Nous terminons 2ème en temps réel, mais 4ème en compensé. 1. « Delta Voiles »
2. « CDV29 » 3. « Atrox » (qui nous bat de 3s) 4. « Manche Fibre-Künkel Palettes-Axécom » 5. « Riwanon » 6. « Jackals » 7. « Kookaburra » 8. « Walli » 9. « Santé Bois » 10. « Matamouf ».
Nous restons 5ème au général.

Vendredi 3 Août. 5ème étape : parcours banane devant Douarnenez.
10H30. Beau temps sans vent. Sortie du port pour un parcours banane (2 allers et retours de 1,5 mille dans l’axe du vent), coefficient 0,5. Longue attente du vent.
14h15. Départ dans un vent N-NO 7 à 8 nœuds qui fraîchit 13 à 15 pour le 2ème tour. Départ médiocre côté bateau (incompréhension entre barreur et tacticien). Pas assez de vent pour nous vu le clapot. Nous sommes dans le paquet à la bouée au vent, nous envoyons le spi dans le dogleg mais il a un coquetier et le génois ne veut pas s’enrouler (enrouleur bloqué). Affalage du génois, empannage moyen. Notre situation n’est pas meilleure à la bouée sous le vent qu’à celle au vent. Le 2ème tour est meilleur dans le vent rentrant mais nous finissons 6ème en réel et 9ème en compensé. 1. « Riwanon » 2. « Jackals » 3. « CDV29 » 4. « Dunamis » 5. « Atrox » 6. « Delta Voiles » 7. « Matamouf » 8. « Walli » 9. « Manche Fibre-Künkel Palettes-Axécom » 10. « Santé Bois ». Nous restons 5ème au général mais loin du 4ème et talonnés par « Matamouf », « Jackals » et « Dunamis ».
Retour au port et bricolage sur l’enrouleur pour préparer la manche du soir.

Vendredi 3 et Samedi 4 Août. 6ème étape (de nuit coefficient 1,5) : Douarnenez-Port la Forêt.
20H15. Beau temps, vent N-NO 13 à 15 nœuds, ça nous va bien. Le parcours, après une bouée de dégagement à 2 milles et une bouée spectacle devant le port de pêche, nous emmène à la Jaune du Raz à 13 milles à l’ouest, puis à la Plate (Raz de Sein) à 2,5 milles, à la bouée Cap Caval 22 milles plus loin après la traversée de la baie d’Audierne au SO (pointe de Penmarch), ensuite La Jument de Glénan à 22 milles quasiment toujours tout droit depuis la Plate, puis le tour des Glénan en passant par la Jaune à 10 milles au N-NE puis la Rouge à 10 milles à l’ouest, bouée Bilien à 4,5 milles au nord et pour finir, 10 milles à l’E-NE vers l’entrée de la baie de Port la Forêt et 4 milles vers Port la Forêt, 91 milles en tout.
Bon départ à la bouée, « Atrox » est rappelé. Nous virons en tête la bouée de dégagement avec « Riwanon », 3 milles de spi à 120° du vent vers la bouée spectacle, mais le vent mollit jusqu’à 6 nœuds et adonne et nous devons empanner 2 fois. A la bouée nous sommes gênés par 5 bateaux du départ d’avant et nous virons 3ème
de notre classe en faisant le tour du paquet et en virant 2 fois pour nous dégager. En route pour la Jaune du Raz au bon plein dans du vent qui forcit 16 nœuds avec une mer très formée et la nuit qui tombe, nous redoublons rapidement nos adversaires et les larguons. Passage de la bouée qui n’éclaire pas et de son caillou touchable, au milieu d’un tas de bateaux des autres classes, c’est chaud ! Spi sur la panne vers le Raz de Sein, encore très gênés par les bateaux que nous doublons, le vent rentre 20 à 23 nœuds. A la Plate, 4 vagues invisibles et abruptes, nous décollons sur la première et retombons sur la 2ème avec un bruit d’enfer. Nous apprendrons à l’arrivée que plusieurs spis ont éclaté et que 2 bateaux en avarie dont le 2ème bateau granvillais ont abandonné. Nous poursuivons tribord amures sur la panne pendant 1,2 mille. Nous hésitons à affaler le spi puis empanner sous génois, mais nous croisons un petit bateau qui a déjà empanné sous spi et semble tenir le cap, et nous empannons donc sous spi, 1,2 mille sous le reste de la fotte pour rester plus longtemps dans le courant fort. Ca tient à 90° du vent au cap et ça va vite.
A 10 milles de Penmarch, « Delta Voiles » nous passe sous le vent en surfant sur les coups de houle. Le vent adonne et mollit un peu et nous faisons le trou sur la flotte au vent qui a du mal à abattre à contre courant. A Cap Caval, nous sommes 6ème en réel derrière 4 bateaux de la grande classe partis 10 minutes derrière nous et « Delta Voiles ». Statut quo à la Jument virée à 5h38,avec affalage du spi. A 6h40, quand il fait assez jour pour que voyions que nous traînons des algues dans le safran, nous faisons une marche arrière. A la Jaune de Glénan, « Delta Voiles » a 13 minutes d’avance sur nous. Après 10 milles de bon plein, à la Rouge de Glénan, il ne nous précède plus que de 10 minutes et je sais alors qu’il a des algues. Le comité nous avertit avant la Rouge et à notre grand dam que le parcours pour les 4 groupes est réduit à la bouée Bilien. 4,5 milles au près serré tribord amures et notre adversaire n’a plus que 6 minutes 30 d’avance sur nous et il nous bat de 1 minute 56 secondes en compensé.... La victoire nous tendait les bras si l’arrivée avait été jugée devant Port la Forêt.
1. « Delta Voiles » 2. « Manche Fibre-Künkel Palettes-Axécom » 3. « CDV29 » 4. « Riwanon » 5. « Walli »
6. « Matamouf » 7. « Jackals » 8. « Atrox ».

Au général,
1. « Delta Voiles » 18,5 points : 2-6-5-1-6-1.
2. « Riwanon III » 18,5 points : 4-2-1-5-1-4.
3. « CDV29 » 21 points  : 5-4-4-2-3-3.
4. « Atrox » 24,5 points : 3-1-3-3-5-8.
5. « Manche Fibre-Künkel Palettes-Axécom » 30,5 points : 1-7-11-4-9-2.
6. « Matamouf of Recoucou » 38,5 points : 7-3-6-10-7-6.
7. « Jackals » 38,5 points : 6-8-7-6-2-7.
8. « Walli » 51,5 points : 12-11-9-8-8-5.
9. « Dunamis » 51,5 points : 11-9-2-11-4-11.
10. « Cartoon II » 56,5 points : 10-5-8-13-11-10. 23 classés.

Nous sommes 16ème toutes classes sur 91.
Le vent trop mou dans l’ensemble avec les deux mollissantes dans le clapot et les algues de l’étape 3 nous ont empêché de briguer le podium, mais je pense que « Delta Voiles » méritait sa victoire.

qrcode:https://karibario6.spipfactory.fr/spip.php?article171

Dans la même rubrique