Tour des Ports de la Manche 2018
Article mis en ligne le 23 juillet 2018

par Jan Legallet

Le Tour des Ports de la Manche 2018 de Manche Fibre-Künkel Palettes-Axécom.

  • A Saint Vaast la Hougue, en ce 7 Juillet 2018, veille du départ, nous identifions clairement, sur 16 adversaires de notre classe (flamme bleue), 6 prétendants au podium : le Class 10 modifié les Rapetous, qui est notre adversaire habituel, le Dufour 34 Gwaihir Venturi, redoutable dans les petits airs annoncés, deux X 332 qui aiment aussi le petit temps, Club Dinette bar restaurant (le bleu), et X Prim (le rouge), et deux autres bateaux véloces dans les petits airs, le Space 30 Rackham et le J 92 S Vog.
  • Dimanche 8 Juillet. Première manche : Saint Vaast-Cherbourg. 8H35 départ des 3 « petites » classes (flammes blanches, oranges et jaunes) dans 10 nœuds de vent de NO, beau temps mer plate. Nous partons 15 minutes plus tard avec la grande classe (flamme rose). Bon départ à la bouée, mais nous sommes rapidement coincés entre le XP 33 seul bateau sous notre vent, qui loffe trop pour nous et le Grand Soleil 40 Crédit Mutuel qui nous passe au vent en nous déventant. Nous perdons très gros car nous ne pouvons pas virer et nous arrivons à la bouée de dégagement derrière nos 6 adversaires précités. Un long louvoyage commence avec du vent fraîchissant d’abord jusqu’à 14 nœuds, puis décroissant jusqu’à 5 nœuds à l’entrée du raz de Barfleur. Le vent adonne en mollissant encore, spi serré d’abord puis ado jusqu’à la panne avec le courant qui mollit puis s’inverse. Un raccourcissement à la bouée Pierre Noire permet au seul Club Dinette de terminer avant l’heure limite 15 h. Tous les hors temps marquent les points du 3ème. Un coup pour presque rien. Le vent ne revenant pas assez, le parcours banane prévu dans l’anse du Becquet est reporté.
  • Lundi 9 Juillet. Cherbourg-Diélette. Départ à 9h50 avec les flammes roses dans 5 nœuds de vent d’ENE, mais le vent tombe complètement à la sortie de la rade et la course est interrompue...moteur jusqu’à Diélette où une douzaine de nœuds de vent d’ENE permettent au comité de lancer deux parcours bananes de suite avec le premier départ pour les flammes roses et les bleues, ce qui nous évite d’avoir à doubler les petits dans un espace restreint. Nous partons les deux fois en tête lancés à la bouée. Nous terminons le premier parcours en tête et pensons avoir battu Gwaihir Venturi d’une ou deux secondes en temps compensé, mais la désillusion sera dure à avaler le soir en voyant que c’est lui qui nous bat d’une seconde. Dans la deuxième banane, à la fin du 2ème vent arrière, une forte risée ramène un mur de spis qui nous dévente et permet même à Gwaihir de nous demander de l’eau à la bouée et de finir 2 longueurs devant nous (alors qu’il était 100 m derrière). Nous sommes quand même 2ème en compensé. Gwaihir prend la tête au général avec 5 points devant nous (7 points), Club Dinette qui a fait 3 et 4 (8 points), Rackham qui a fait 5 et 3 (11 points), Vog qui a terminé 4 et 9 (15 points), l’A31 Atao qui a fini 7 et 5 (15 points). X Prim et les Rapetous qui ont fait 6 et 8, et 8 et 6 (17 points) ont pris cher. Ca dégage le paysage.
  • Mardi 10 Juillet. Diélette-Guernesey. 10H30. Seul jour où du vent médium (15 à 18 nœuds d’ENE) est annoncé. Départ moyen milieu de ligne (pas entendu les 5 mn), mais en tête à la bouée de dégagement que nous touchons à cause d’un tribord. Réparation rapide (360°) et nous sommes sous spi les premiers. Après 22 milles de portant à 140° du vent jusqu’à la bouée Desormes, nous sommes 2ème, à 2 longueurs des Rapetous qui ont pu planer et en route pour 6,5 milles de près bâbord amures à contre courant où nous devrions faire la différence, vers la bouée Basse Blanchard, mais nous sommes maudits car le vent mollit et tombe, refuse de 50° et le clapot nous arrête, à tel point que nous reculons légèrement. Les bateaux légers reviennent et nous passent. Le vent finit par revenir de la droite et nous virons pour le toucher plus vite, mais les autres, à gauche, touchent une ado de 20° que nous n’aurons jamais, bonjour les dégâts à la bouée. Spi sur la panne pour redescendre le long de Sercq (3,5 milles) dans 15 noeuds revenus et spi serré vers l’arrivée à Guernesey (6,6 milles) avec du vent qui fraîchit et nous force à passer au spi asymétrique.Nous repassons Rackham et les 2 X 332. Les Rapetous finissent en tête en réel devant Gwaihir et nous, mais Gwaihir gagne en compensé devant Club Dinette, les Rapetous, Rackham et nous. Gwaihir 6 points, accentue son avance sur Club Dinette, 10 pts, nous, 12., Rackham, 15, et les Rapetous, 20 pts.
  • Mercredi 11 Juillet. Guernesey-Carteret.10h30. Beau temps, vent faible de N. Le Comité nous emmène faire du tourisme le long de Sercq au moteur jusqu’à la bouée Basse Blanchard, à contre courant. Le vent est rentré de Nord 8 à 10 nœuds. Le Comité mouille une bouée de dégagement à un mille de la ligne de départ, avec 3 nœuds de courant dans le nez. Impossible de passer la ligne tribord amures (bord catastrophique à cause du courant). Après 3 essais de timing, nous décidons de partir bâbord amures à la bouée. Départ réussi, nous sommes en tête au vent car personne n’a osé faire comme nous et malgré la faiblesse relative du vent, nous sommes en tête à la bouée de dégagement et faisons un trou conséquent en partant au bon plein avec le courant pour un bord de 22 milles vers l’arrivée. Le vent adonne et fraîchit (15 à 18 nœuds à 70° du vent), l’envoi de l’asymétrique nous permet de continuer à creuser. La baisse du vent dans le dernier mille ne nous empêche pas de terminer largement en tête en réel et compensé. Les Rapetous sont 2ème en réel et en compensé,, Club Dinette, 3ème,Gwaihir, 4ème et Rackham, 5ème. Au général, nous avons Gwaihir Venturi 10 pts, Club Dinette, 12, nous, 13, Rackham 20, les Rapetous 22.
  • Jeudi 12 Juillet. Carteret-Jersey.11h20. Beau temps, vent d’ENE 6 à 10 nœuds. 2,5 nœuds de courant vers le Nord, quasi dans l’axe de la ligne. La bouée de dégagement est à 0,5 mille et le départ en tête à raser l’arrière du bateau comité est est fondamental et nous permet de virer cette bouée en tête devant Gwaihir très proche. Spi. 13 milles à faire jusqu’à la petite Anquette. La majorité de la flotte loffe et va vite (plus de pression à gauche), mais nous restons sur la route directe car une bascule de 180° est prévue et nous voulons toucher le nouveau vent les premiers, ce qui se produit après un quasi arrêt de 5 mn. Les Rapetous, très au vent et devant, ne s’arrêtent pratiquement pas lors de la transition alors que nous pensions bien les repasser largement......Nous loffons tribord amures sous génois à la petite Anquette vers la bouée Violet, puis au près après cette bouée., seulement limités par les cailloux, car les flammes roses devant voient le vent tomber et refuser de 50°. Aux cailloux, les Rapetous, Gwaihir et nous gardons l’ancien vent mais trouvons du courant contraire. La renverse est faite à terre et les bateaux de gauche, les fammes roses, et les plus gros flammes jaunes partis avant nous et que nous n’avons pas doublés, touchent 10 nœuds de vent d’Ouest et très peu de courant dans le nez et s’envolent. Nous y allons et laissons nos deux adversaires à terre. Quand nous revenons,malgré un ennui technique qui nous fait perdre un nœud pendant 5 minutes, nous croisons 200m devant les Rapetous et 300 devant Gwaihir. Un dernier bord au large, puis cap à terre car le courant contraire y est maintenant moins fort. Le vent tombe à 100 mètres des cailloux et nous reculons. Mouillage. Les Rapetous, 100m sous notre vent, mais plus près des cailloux réussissent à rester stables sans mouiller, touchent 10 à 12 nœuds de vent de Nord et partent à 6 nœuds alors que le vent met plus de 5 mn à nous atteindre. Ils ont fait le trou et nous ne gagnerons pas cette manche. Derrière, un gros trou est fait car les bateaux qui n’ont pas voulu ou pu mouiller ont reculé, fuyant le nouveau vent. Les Rapetous s’imposent donc en temps réel et compensé, nous faisons 2, un bateau anglais, le SJ 320 Temptress finit 3, Gwaihir 4, Vog 5, Club Dinette 6, Rackham 7, ce qui au général avant la dernière course, laisse Gwaihir Venturi en tête avec 14 points, nous 2ème avec 15 pts, Club Dinette 3ème avec 16 points, les Rapetous 4ème avec 23 pts et Rackham 5ème avec 27 pts, le tout étant brouillé par la plus mauvaise manche à enlever......
  • Vendredi 13 Juillet. Jersey-Granville. 10H50. Baie de Saint Aubin. Beau temps, vent faible, 6 nœuds d’ESE. Le bon départ est à la bouée bâbord amures. Nous avons essayé un timing, mais à la minute avant le départ, le vent mollit à 3 nœuds et nous franchissons la ligne avec pas mal de retard, Le vent refuse un peu, Gwaihir tribord nous le réclame, mais ça passe ; leur barreur prétend avoir abattu pour nous éviter et sort le rouge. Comme c’est à nous d’apporter la preuve, je préfère racheter notre prétendue faute en faisant un 720°, mais dans 3 nœuds de vent, c’est rédhibitoire. En plus, le vent rentre 8 nœuds par devant en passant ENE et nos adversaires creusent encore. Toute la flotte loffe aux cailloux, passant à l’intérieur de la Demie de Pas, 30° au dessus de la route vers la NE Minquiers pour s’abriter du courant de 2,5 noeuds. Nous les suivons une demie heure puis décidons de plonger vers la bouée qui est à 7 milles, en envoyant le spi. Nous accélérons et notre vitesse fond devient bien meilleure. Un quart d’heure après, tous les bateaux qui sont au vent envoient le spi et abattent. Tout le monde laisse la bouée assez loin à droite et va vers la bouée les Ardentes. Le comité prend alors la décision incompréhensible de réduire le parcours à cette bouée pour toutes les classes et demande à tous de poursuivre hors course le parcours qui laisse Chausey à bâbord alors que le vent fraîchit 15 nœuds et que nous avons enfin le courant portant. Nous finissons juste derrière Club Dinette et devant Gwaihir et X Prim, mais pas assez pour les battre en compensé. C’est très frustrant car le vent nous permet enfin d’utiliser notre flottaison plus longue, de passer Club Dinette et de larguer nos 3 adversaires.
    Cela ne change probablement pas grand chose car Temptress, les Rapetous, Sagarxho (Class 10) et Atao sont devant et finissent dans cet ordre en temps compensé, devant Club Dinette,Gwaihir, X Prim et nous, mais tous les bateaux arrivent devant Granville avant l’ouverture des portes......
  • Au général, Gwaihir Venturi finit en tête avec 14 points, Manche Fibre-Künkel Palettes-Axécom est 2ème avec 15 points (la banane perdue d’une seconde montre toute son importance), les Rapetous accrochent le podium avec 17 points et Club Dinette passe 4ème avec 17 points aussi, mais battu par les Rapetous aux meilleures places, et Rackham finit 5ème, à distance (27 points).
    Résultat un peu frustrant pour nous à cause de 2 ou 3 coups de malchance qui décident du vainqueur, mais que je n’espèrais pas au départ au vu des conditions météo prévues. Cela nous a montré qu’avec peu de vent, mais sur mer plate, nous pouvons tout de même nous défendre.
TdP_2018_0
Tour des ports de la Manche 2018
Laurent Travert
qrcode:https://karibario6.spipfactory.fr/spip.php?article162

Dans la même rubrique