Télégramme Tresco Trophée et Transmanche 2018

Compte rendu du Télégramme Tresco Trophée et de la Transmanche 2018

Article mis en ligne le 28 mai 2018

par Jan Legallet

Télégramme Tresco Trophée

Mercredi 9 Mai 2018. L’avis de fortes rafales pour la nuit suivante conduit le Comité de course à reporter le départ au jeudi 10 Mai à 6h30. Exit la course de nuit.

Jeudi 10 Mai. Roscoff-Guernesey. 7h. Temps froid. 18 à 20 nœuds de S-SE.Assez bon départ au bateau (voir les photos sur le site du bateau), reaching jusqu’aux Triagoz, puis spi asy à 85° du vent. Avec 2 à 3 mètres de houle, c’est sportif. Après 3h comme ça, la poulie de drisse de spi casse entraînant la rupture de la drisse. Génois, changement de drisse et renvoi du spi. L’arrivée sur Guernesey est plus tranquille avec la houle qui tombe et le vent qui adonne : grand spi, nous arrivons 3ème de notre classe en réel, mais 4ème en compensé, derrière un proto plus long que nous et deux bateaux légers, le JPK 9.60 « Santé Bois » et le Delher 33 « Axa Aballea » de François Charles. Nous avons mis 9 h pour faire 73 milles avec 6 heures à contre-courant.

Samedi 12 Mai. Guernesey-Perros Guirec. 7h30. Temps froid. Pas de vent. Moteur 25 milles jusqu’aux Roches Douvres. Un peu de vent (8 à 10 n) mais le délai laissé par les portes de Perros conduit le Comité à annuler la manche, mais nous y rentrons à la voile....

Dimanche 13 Mai. Perros-Baie de Morlaix. 8H .Temps froid. 2 n de vent d’ouest et 2 n de courant portant vers la ligne de départ, c’est un peu n’importe quoi. Après un passage où ne sommes plus manoeuvrants, nous nous sortons bien des 8 premiers milles entre la côte et les 7 îles (2ème derrière François qui est un avion dans le petit temps). Ça se gâte ensuite (des algues un peu partout, et deux veines de courant connues des seuls autochtones et que nous négocions mal) et nous terminons 5ème en réel et en compensé, loupant le podium pour 1 point......

Convoyage tranquille (reaching dans 10 à 15 nœuds de vent), le lundi 14 vers Guernesey en 12h, et le mardi 15 en 5h15 vers Cherbourg, atteint à 11h 15.

Transmanche

Samedi 19 Mai. Cherbourg-Weymouth. Beau temps, mer plate. Excellent départ dans 5 nœuds de vent d’Est mais le First Class Europe « Protocol » , non prioritaire, nous force à virer et nous le touchons. Nous réclamons et il prendra 20 % des places à cette manche.
Long bord de spi tribord amures avec le courant Est qui fait augmenter le vent. Nous empannons les premiers, et toute la flotte suit dans les 10 minutes. Une belle option courant défendue par Daniel, notre navigateur, nous permet de couper la ligne en 2ème position derrière le Figaro 2 granvillais « Sponsor wanted », et 1er en compensé. Euphorie car c’était tout sauf le temps du bateau.

Lundi 21 Mai 7h. Beau temps. Vent de N-NE changeant en force et direction. Assez bon départ. Ca se gâte après 3h de course, avec le vent qui tombe et du clapot qui nous arrête. Ca dure 1h30. Les bateaux légers s’envolent et les petits ratings reviennent, dur, dur...
Le vent rentre et nous redémarrons fort, mais le mal est fait. Le dernier problème est de savoir si nous rentrons par la passe de l’Ouest (plus court), ou celle de l’Est (courant meilleur). Nous choisissons l’Ouest, mauvaise pioche, le vent tombe et le faible courant contraire nous gêne beaucoup. Nous finissons 12ème en réel et en compensé.
Nous sommes, comme au Tresco, 4ème au général ; cest frustrant car la passe de l’Est nous aurait permis de finir 2 ou 3ème...... Moralité : on n’a pas raison à tous les coups.

Mardi 22 Mai. Convoyage retour vers Granville sans vent. 10h de moteur.

Samedi 26 Mai. L’Echappée belle est reportée à cause du risque d’orages (qui n’arriverons pas).


Dans la même rubrique