Reprise , Tour de Chausey, Tour de baie ( Week end des 4 & 5 juillet )
Article mis en ligne le 10 juillet 2020

par Fabrice Arnaud

Tour de Chausey 2020 et parcours retour.

Samedi 4 Juillet. L’équipage : Eric à l’avant, Jacques en no2, Claire au piano, Camille Roy et Fabrice à l’embraque, Philippe à la GV, Ivan à la tactique et John à la barre.

Parcours du Tour de Chausey : Départ sur la ligne du Club entre le mât de pavillons sur la grande digue et la tourelle Le Loup, la bouée Videcoq à tribord, la perche La Cancalaise à tribord, Chausey et tous ses dangers émergés à tribord, la perche Le Fiscous à tribord, arrivée entre les 2 bouées des Epiettes.
Temps couvert avec averses, vent de S-SO 20 à 25 nœuds. 9 bateaux au départ.

10h10. Bon départ au Loup, au reaching bâbord amures, avec le grand génois et un ris dans la GV.
Nous virons le Videcoq 2ème derrière « Captaine Corsaire » et abattons de 20° pour aller vers la perche La Cancalaise (pointe SO de Chausey), avant laquelle 4 bateaux plus rapides que nous dans ces conditions nous passent.Nous renvoyons le ris.
Envoi du spi mais il y a eu erreur et c’est le petit asymètrique qui est en l’air.......Changement de spi, spi dans spi, empannage à la Déchirée (pointe NO de Chausey) ; nos 2 proches adversaires, le First Class 10 « Les Rapetous » et le Sun Fast 3200 « Callisto » nous ont pris 400m.....Le vent a molli car nous sommes derrière les îles. Nous lofons dans les baies pour nous abriter du courant contraire et nous nous rapprochons de « Callisto » qui était trop au large.
Nous affalons le spi à la tourelle l’Etat (pointe NE de Chausey) et, après 1,5 mille de reaching jusqu’à la tourelle les Canuettes, nous lofons au près et retrouvons du courant portant au sud de Chausey.
Dans le louvoyage jusqu’à la perche Fiscous, nous tirons au large pour profiter du courant et nous nous rapprochons très sensiblement de nos 2 adversaires. Le dernier mille est au près vitesse et nous permet de revenir encore.
Nous terminons 6ème en temps réel, mais 1er en temps compensé, 21 ’’ devant « Callisto », 46’’ devant « Les Rapetous » et 4’26’’ devant le bateau arrivé 1er en temps réel, le Reflex 38 « Captaine Corsaire ».

Parcours retour : Chacun est libre de choisir son heure de départ entre 15h30 et 17h et ramène son temps de course au Club. Nous choisissons de partir vers 16h30, avec un courant portant déjà fort, et un vent qui ne devrait pas encore avoir molli.
Départ entre les 2 bouées des Epiettes, Videcoq à bâbord, la bouée no10 (bouée jaune devant l’Ermitage à Donville) à tribord, la Fourchie (au bout du Roc) à bâbord, arrivée sur la ligne du Club.
Départ sous spi tribord amures à 120° du vent, nous sommes les derniers à partir, les autres sont partis entre 16h10 et 16h25. Le vent d’ouest est plus faible que prévu (environ 15 nœuds).
Empannage au Videcoq, nous sommes sur la panne, le vent mollit et adonne, nous réempannons
et cap sur la no10 à 2 milles, à 130° du vent, nous semblons nous être rapprochés de nos adversaires.
Nous doublons le Surprise « Génial » largement avant la bouée et repartons au louvoyage à contre courant pour un bord de 2 milles ; Nous allons tribord amures jusqu’à la côte où le vent fraîchit et refuse, nous virons et passons devant le J99 « J-go ». Quand ça refuse et mollit,nous retournons à la côte et bénéficions du même refus fraîchissant qui nous permet de nous rapprocher de « Callisto ».
Nous tardons un peu à retenter la même opération car nous ne sommes pas loin du cadre, mais finalement, nous y retournons et ça marche encore, et nous gardons du vent frais jusqu’à la Fourchie puis jusqu’à l’arrivée au reaching.
Au final, nous aurons fait le 3ème temps réel (1h55’57’’) alors que 7 bateaux nous doivent du temps, et le 2ème temps compensé 16’’ derrière « Captaine Corsaire » et 2’10’’ devant « Les Rapetous ».
Nous gagnons bien sûr, le classement général de la journée avec 3 points (1,2) devant « Captaine Corsaire » 5 points (4,1) et « Les Rapetous » 6 points(3,3).

Tour de baie 2020 et parcours retour.

Dimanche 5 Juillet. L’équipage : Eric à l’avant, Jacques en no2, Jessica au piano, Fabrice, Xavier Sesboué et Camille à l’embraque, Claire à la GV et à la tactique (Ivan est malade), et John à la barre.

Parcours du Tour de baie : Départ sur la ligne du Club, la bouée La Fille à tribord (10 milles de louvoyage), la bouée Le Videcoq à bâbord, arrivée entre les 2 bouées des Epiettes à l’entrée du Sound de Chausey.
Temps couvert, vent d’O-SO 13 à 20 nœuds. 9 bateaux au départ, mais seulement 6 ayant couru hier, remplacés par 3 autres (dont le Grand Soleil 40 « Crédit Mutuel », redoutable au près).

10H40. Départ médiocre au Loup tribord amures, à cause d’un surpatage de l’écoute de génois....
Le vent doit tourner à droite et nous virons dès que nous pouvons le faire et nous faisons 3 milles bâbord amures avec « Crédit Mutuel » et « Captaine Corsaire ». Le vent adonne un peu, « Crédit Mutuel » vire au pire moment et nous passons devant ; une minute plus tard, « Captaine Corsaire » vire et il passe moins de 100 mètres devant, nous virons à notre tour un peu au dessus de son sillage. La petite saute de vent à l’envers a profité un peu à tous les autres, mais ils n’en ont pas profité pour virer et se recaler, fatale erreur car le vent finit par tourner à droite doucement mais de 25° au final, amplifié par le courant qui nous remonte et forcit en approchant de la Fille. Nous arrivons à moins d’un mille sous la Fille, et nous revirons, passant à nouveau devant « Crédit Mutuel ». Encore 2 virements pour éviter le caillou de La Fille et nous virons donc La Fille 2ème, 0,5 mille derrière « Captaine Corsaire ».
Envoi du spi bâbord amures dans 18 nœuds de vent à 120° du vent, 7 milles à faire. « Crédit Mutuel » et le Figaro2 « Immonew » nous dépassent peu de temps avant Le Videcoq et nous repartons au louvoyage pour les 5 derniers milles, en prenant un grain où la visi tombe à 100 mètres et le vent monte à 28 nœuds, mais cela ne dure que 2 ou 3 minutes. Notre vitesse n’est pas tout à fait aussi bonne qu’elle le devrait et je crains que nous ayons pris une algue, mais nous terminons comme cela, 4ème en temps réel et 2ème en temps compensé, battus par « Captaine Corsaire » de 1’22’’. « Crédit Mutuel est 3ème 11’ derrière nous et le 4ème est le Muscadet « Aneto », plus petit bateau de la course, 13’ derrière nous.

Parcours retour : les départs sont décalés (temps rendu au départ et non à l’arrivée).
Départ entre les 2 Epiettes, Le Videcoq à bâbord, arrivée sur la ligne du Club.
Beau temps, vent de NO 20 à 30 nœuds.

Départ sous spi, mais l’abri de l’île le rend délicat (entre 5 et 20 nœuds de vent). Le Muscadet est parti 35’ devant nous et personne ne le reverra. Le vent fort rend l’empannage au Videcoq délicat, mais nous nous en sortons correctement. Sur les 7 bateaux derrière ; seuls 2 réussissent à empanner, les autres affalent le spi, et seuls « Les Rapetous » nous dépassent en planant (3 tonnes au lieu de 8 pour nous), à 2 milles de l’arrivée. « Immonew » finit 4ème. Nous avons fait 9,2 milles en 55’12’’.
Au classement général du jour, « Aneto » l’emporte avec 5 points (4,1) devant nous, 5 points (2,3) et « Captaine Corsaire » 7 points (1,6),

Classement général du week-end :
1er Manche Fibre-Künkel Palettes Jan Legallet 1,2,2,3 8 points.
2ème Captaine Corsaire Jérôme Desvaux 4,1,1,6 12 points.
3ème Les Rapetous Jean-Luc Pronier 3,3,7,2 15 points.
4ème Callisto Antoine Guérin 2,5,6,5 18 points.
5ème Immonew Jean Pierre Antoine 7,9,5,4 25 points.
…...... 12 bateaux classés.